Download De l'Indo-Européen au Latin et au Grec (Langues et cultures by Émilia Ndiaye PDF

By Émilia Ndiaye

Show description

Read or Download De l'Indo-Européen au Latin et au Grec (Langues et cultures anciennes 14) PDF

Best french books

Extra info for De l'Indo-Européen au Latin et au Grec (Langues et cultures anciennes 14)

Sample text

Si l'on veut connaître l'origine de cette attitude envers le langage, je donnerai ici quelques brèves indications. Originellement la poésie crée le mythe de l'homme, quand le prosateur trace son portrait. Dans la réalité, l'acte humain, commandé par les besoins, sollicité par l'utile, est, en un sens, moyen. Il passe inaperçu et c'est le résultat qui compte : quand j'étends la main pour prendre la plume, je n'ai qu'une conscience glissante et obscure de mon geste : c'est la plume que je vois ; ainsi l'homme est-il aliéné par ses fins.

4. Si l'on veut connaître l'origine de cette attitude envers le langage, je donnerai ici quelques brèves indications. Originellement la poésie crée le mythe de l'homme, quand le prosateur trace son portrait. Dans la réalité, l'acte humain, commandé par les besoins, sollicité par l'utile, est, en un sens, moyen. Il passe inaperçu et c'est le résultat qui compte : quand j'étends la main pour prendre la plume, je n'ai qu'une conscience glissante et obscure de mon geste : c'est la plume que je vois ; ainsi l'homme est-il aliéné par ses fins.

C'est un sentiment complexe mais dont les structures se conditionnent les unes les autres et sont inséparables. Il ne fait qu'un, d'abord avec la reconnaissance d'une fin transcendante et absolue qui suspend pour un moment la cascade utilitaire des fins-moyens et des moyens-fins2, c'est-à-dire d'un appel ou, ce qui revient au même, d'une valeur. Et la conscience positionnelle que je prends de cette valeur s'accompagne nécessairement de la conscience non positionnelle de ma liberté, puisque c'est par une exigence transcendante que la liberté se manifeste à elle-même.

Download PDF sample

Rated 5.00 of 5 – based on 3 votes