Download Ecologie, la grande arnaque by Christian Gerondeau PDF

By Christian Gerondeau

Show description

Read Online or Download Ecologie, la grande arnaque PDF

Similar french books

Additional resources for Ecologie, la grande arnaque

Sample text

Face à une telle somme, le « retour sur investissement » serait négligeable, puisque la réduction correspondante des émissions de gaz carbonique n'excéderait pas 60 millions de tonnes par an, soit deux millièmes des émissions mondiales actuelles. La dépense annualisée serait de l'ordre de 800 euros par tonne de CO2 épargnée. Et si l'on voulait généraliser la mesure à l'ensemble du globe, la dépense mondiale dépasserait allégrement 10 000 milliards d'euros ! Tableau 1 Isolation des logements Isolation thermique des murs Coût budgétaire (millions d'euros) octobre 2006 2,2 Subvention par tonne de CO2 évitée Dépense totale par tonne de CO2 évitée 2€ 6€ Chaudières individuelles basse température 88 15 € 45 € Chaudières à condensation individuelles 39,3 34 € 102 € Chaudières à bois 118,5 43 € 129 € Pompes à chaleur 89,3 97 € 291 € Solaire thermique 33,9 290 € 870 € Isolation thermique des fenêtres 460,8 137 € 411 € Source : Ministère des Finances pour les colonnes 1 et 2.

Et c'est lorsque le vent se lève que les choses se compliquent. Face à de brusques arrivées supplémentaires d'électricité, les ingénieurs danois sont confrontés à des choix cornéliens. Ils ne peuvent stopper complètement les unités thermiques qui fonctionnaient jusqu'alors, d'autant plus qu'il faut être capable de les faire repartir sans délai en cas de besoin, le vent s'arrêtant parfois aussi rapidement qu'il se lève. Ils ont donc soudainement trop d'électricité. Ils se retournent alors vers leurs voisins germaniques pour tenter de leur vendre celle-ci, les réseaux étant inter- 40 connectés.

Les deux sources les moins chères 1 Le Figaro, 28 avril 2007. 44 pour faire de l'électricité sont l'hydraulique et le nucléaire. Le prix mondial moyen est de l'ordre de 3 centimes d'euro le kilowatt-heure, alors qu'il est de 6 pour l'éolien et qu'il est dix fois plus cher pour le solaire. » Quant à l'impact sur les émissions de CO2, qui est censé être le but poursuivi, le bilan est tout aussi désastreux. Les économies annuelles de la centrale solaire allemande sont estimées à 25 000 tonnes de gaz carbonique, ce qui porte le coût de la tonne épargnée à 500 euros environ, soit vingt-cinq fois le plafond recommandé par l'Agence internationale de l'énergie !

Download PDF sample

Rated 4.55 of 5 – based on 33 votes